Le management à base d’activités (ABM)

Le management à base d’activités (ABM) est une méthode récente de management de la performance qui répond aux évolutions du marché, de la concurrence et aux préoccupations des décideurs concentrées sur la satisfaction des clients et le positionnement de l’entreprise face à la concurrence. Cette méthode de management est souvent associée à la méthode de calcul des coûts à base d’activités (ABC).

Principe de management à base d’activités

Le management à base d’activités est fondée sur l’analyse transversale des différents processus et activités de l’entreprise qui contribuent à la création de valeur en consommant des ressources.

principes du management

Son objectif est d’optimiser la relation (Valeur – Coût) des processus et des activités en recherchant une amélioration permanente de ces derniers.

L’organisation transversale de l’entreprise

Les processus et les activités

L’entreprise est organisée en plusieurs processus et activités qu’il convient de définir.

Un processus est composé d’un ensemble d’activités liées entre elles autour d’un objectif commun. Par exemple, le processus du lancement d’un nouveau produit regroupe l’ensemble des activités qui concoure au lancement d’un nouveau produit.

Les processus sont transversaux puisqu’ils comprennent des activités réalisées au sein de plusieurs fonctions de l’entreprise.

Une activité est un ensemble de tâches de même nature, accomplies par plusieurs personnes à partir d’un savoir-faire et contribuant à ajouter de la valeur au produit. Par exemple, ensemble des tâches de l’activité contrôle de qualité dans le processus du lancement d’un nouveau produit.

La valeur d’un produit peut être défini comme une grandeur qui croît lorsque la satisfaction du besoin augmente et/ou que le coût du produit diminue.

Le coût des activités

Chaque activité consomme des ressources qui constituent le coût de l’activité. Pour imputer le coût de l’activité à l’objet de coût, il faut déterminer un inducteur de coût par activité.

L’inducteur de coût est un facteur permettant d’expliquer la variation du coût de l’activité ; il doit exister un lien de causalité entre l’inducteur et l’activité. Par exemple, la variation du coût de l’activité gestion des commandes s’explique par l’inducteur de coût nombre de commandes.

La démarche de la méthode de management à base d’activités

Le pilotage de la performance dans le cadre de la méthode ABM est d’améliorer en continu la gestion des processus et des activités en réduisant les coûts et en créant de la valeur.Le degré de performance dépend à la fois du coût des activités et de leur contribution à la création de valeur du produit ou du service appréciée par rapport à la satisfaction du client.On distingue plusieurs étapes :

Analyser les activités :

  • Repérer les activités créatrices de valeur et celles non créatrices de valeur.
  • Éliminer les activités non créatrices de valeur après avoir identifié les causes de leur existence.
  • Modifier l’organisation en conséquence.

Gérer les activités créatrices de valeur :

  • Chercher à réduire les coûts des activités créatrices de valeur en étudiant leur interaction tout en améliorant le degré de satisfaction de la clientèle et l’avantage concurrentiel.

Évaluer la performance des activités :

  • Mesurer la contribution de chaque activité à la réalisation des objectifs fixés.

La performance des activités et des processus ainsi que la pertinence des choix stratégiques peuvent être mesurés à l’aide d’outils tels que les tableaux de bord et le reporting.

2 réflexions au sujet de “Le management à base d’activités (ABM)”

  1. moi je voudrais bien qu’il soit possible de telecharger ces cours que vous mettez en ligne. Au moins on pourra les lire à tous moments.

    Répondre

Laisser un commentaire