Traitement comptable

Le traitement comptable, c’est apprendre à enregistrer sur les documents comptable d’une entreprise toutes les opérations réalisées par celle-ci d’une façon correcte. Ci-après des applications pour apprendre à faire le traitement comptable des opérations.

Applications:Le traitement comptable

1.Nous avons un manque de liquidité dans notre caisse et nous avons décidé le 03 avril d’y verser 500 EUR prélevés sur notre compte en banque au moyen d’un chèque (N°32) . Le 05 avril, nous recevons un avis de débit (N°3) de la banque pour paiement du chèque (N°32). Comment enregistrer cette opération au niveau de la comptabilité ?

Tout d’abord, il est important de préciser à ce niveau que l’enregistrement comptable des opérations (Le traitement comptable) se fait sur base de pièces justificatives et au moment de leur réception. Dans ce cas, nous avons deux opérations à faire passer.

La première est celle du 03 avril au moment d’émettre le chèque pour un transfert interne de fonds. Cette opération concerne deux comptes actifs à savoir : Le compte « caisses » et le compte « virements internes ». Pour rappel, un compte actif augmente au débit et diminue au crédit. Par conséquent, notre caisse va augmenter au débit du compte caisses et le compte virements internes va diminuer au crédit comme suite :

compte-partie-double-61
La deuxième est celle du 05 avril au moment de recevoir l’avis de débit de la banque qui justifie la bonne réception du montant de 500 EUR. Dans cette opération, on fait diminuer le compte « banque » au crédit (compte actif) et on augmente, en contre partie, le compte « virements internes » au débit comme illustré ci-dessous :

compte-partie-double-71


2.Un fournisseur nous envoie une facture pour :

  • l’achat de marchandises : 800 EUR
  • Emballages : 300 EUR dont 200 EUR repris
  • TVA 21%

Ce qui est nouveau dans cet exemple, ce sont les emballages qu’on peux classer en deux catégories :

  • Ceux qu’on achète définitivement sans les rendre plus tard au fournisseur. Ce genre d’emballage on le comptabilise en tant que marchandise. Ce qui fait dans notre cas, un montant de 900 EUR de marchandises à débiter. Sont considérés comme faisant partie de la même catégorie les emballages perdus.
  • Et ceux que nous devons rendre au fournisseur, ce type d’emballages est comptabilisé à part sous le compte « 4166 Emballages et matériel à rendre ». C’est un compte actif donc nous allons l’augmenter au débit de 200 EUR. A noter que ce montant est non soumis à la TVA donc à ne pas inclure dans la base imposable.

Le montant de la TVA déductible à débiter : (800 + 100) x 21% = 189 EUR

Le total des montants à débiter est à enregistrer, en contre partie, au crédit du compte « Fournisseurs », c’est à dire un montant de (189 + 200 + 900) = 1289 EUR

compte-partie-double-81


3. Nous avons acheté une armoire que nous devons amortir à raison de 150 Euro d’annuité d’amortissement annuellement pendant 5 ans. Quelle opération enregistrer à la fin de la première année ?

L’annuité d’amortissement c’est la proportion estimé de l’usure de l’armoire pendant l’année, c’est donc une charge supportée par l’entreprise. Pour illustrer cette augmentation de charges on débite le compte « 630 dotation aux amortissements ». En contre partie, on diminue la valeur de l’armoire enregistrée à l’actif du bilan sous le compte « mobilier et matériel de bureau », en débitant le compte « 24090 amortissements sur mobilier », ce qui nous donne le schéma suivant :

compte-partie-double-91

 

Nous allons aborder d’autre exercices corrigés sur le traitement comptable.

Voir aussi

Exercice corrigé détaillé sur l’amortissement dérogatoire

Màj le 12 décembre 2018 Dans cet exercice corrigé on va indiquer l’intérêt de l’amortissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *