C’est quoi le marketing mix ?

Le marketing mix désigne la combinaison des paramètres déterminants de l’offre. Ces paramètres sont au nombre de quatre : le produit, le prix,  la distribution (la vente) et enfin  la communication.

Le marketing mix

Les deux premiers (produit et prix) ont vocation à répondre aux besoins de la demande. Plus simplement, il s’agit de l’offre faite par l’entreprise à ses clients. Les deux autres (distribution et communication) ont pour objectifs d’accroître les ventes et de faire connaître les produits ou services.

Le-Marketing-Mix

Le produit ou le service:

Le produit (ou service) peut se définir de deux manières :

  1. dans son approche traditionnelle : ce que l’on vend aux clients,
  2. dans son approche commerciale : un moyen permettant de répondre aux attentes et aux besoins des consommateurs.

Le prix de vente:

Pour le client, le prix est perçu comme un moyen de différenciation entre plusieurs entreprises proposant un produit similaire ou de même marque.
Pour l’entreprise, le prix permet de positionner le produit dans une gamme sur le marché.

Il est également l’un des premiers éléments qui permettra à l’entreprise de mesurer l’adéquation (ou l’inadéquation) de sa politique commerciale auprès de la clientèle.

Les créateurs d’entreprise ont généralement tendance à fixer leur prix en ne tenant compte que du seul coût de revient (production, distribution, …). Ceci s’explique par la facilité d’utilisation de cette méthode.

Toutefois, il est important de rappeler que l’entreprise évolue sur un marché.
L’entrepreneur doit par conséquent tenir compte des prix de la concurrence et de l’étude des attentes tarifaires de la clientèle.

Pour fixer le « juste prix », il est donc nécessaire de bien connaître sa clientèle, ses
concurrents et ses coûts.
Trois  méthodes pour la fixation du prix :

  1. Selon les coûts de l’entreprise
  2. Selon la concurrence
  3. Selon la demande

A-Selon les coûts:

Le prix de vente du produit doit permettre d’absorber tous les coûts et de dégager une marge. Les coûts comprennent :

  • Des coûts directs (fixes ou variables)
    – Achat de marchandises et/ou de matières premières,
    -Rémunérations (salariés, entrepreneur), recours à des sous-traitants, entretien du matériel et outillage, amortissement des machines, etc.
  • Des coûts indirects (fixes ou variables)
    – Étude de marché, publicité, commissions…
    – Frais généraux et financiers (loyer, électricité, assurances…), frais de recherche et développement, etc.

B- selon la concurrence:

C’est le cas d’un produit ou service très voisin de ce qui existe déjà sur le marché. On peut adopter 3 attitudes :

  1. Vendre au prix du marché : la percée sera difficile en absence de positionnement
  2. Vendre plus cher
  3. Vendre mois cher

C- selon la demande:

Dans le cas du lancement d’un produit nouveau, le promoteur doit tenir compte du prix « psychologique » qui est indiqué par le client lorsqu’il est prêt à acheter le produit ou à se procurer le service. Pour le fixer, on peut poser de deux types de questions à des clients potentiels :

  • Au dessus de quel prix, pensez-vous que le produit ou le service serait trop cher ?
  • Au dessous de quel prix penseriez-vous que le produit est de qualité médiocre ?

 La distribution:

La politique de distribution choisie par l’entreprise devra lui permettre de mettre en place les meilleurs moyens d’acheminer ses produits et/ou services à la clientèle, tout en facilitant et en optimisant les ventes.

Pour prendre une telle décision, il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance :

  1. des réseaux de distribution existants (et concurrents),
  2. des moyens (financiers et humains) dont dispose l’entreprise,
  3. de la typologie et des attentes de la clientèle.

La communication:

L’objectif premier de la communication est de faire connaître ses produits et son
entreprise. La communication matérialise le positionnement de l’entreprise, à savoir l’image que veut donner l’entreprise d’elle-même et de son offre à ses concurrents, à ses clients et à ses partenaires. Ainsi, pour bien communiquer il est nécessaire :

  • de bâtir un message simple et clair, et de faire en sorte qu’il soit « répété »,
  •  de se fixer des objectifs précis et mesurables,
  • de ne jamais donner d’informations erronées ou mensongères,
  • et surtout, de choisir les bons supports de communication pour atteindre ses clients.

1 réflexion au sujet de « C’est quoi le marketing mix ? »

  1. Je demandes tout simplement pour apprendre et savoir maîtrisé certaines conceptsont pour le bon fonctionnement du marketing.

    Répondre

Laisser un commentaire