Comptabilité des organisations intermediaires

La comptabilité permet de générer l’information nécessaire à la gestion financière. Sans connaissance de la comptabilité, une bonne gestion financière n’est pas possible. Cela ne veut pourtant pas dire que cette connaissance est suffisante pour avoir une bonne gestion financière : il faut également de la discipline et de la bonne volonté. Ce manuel ne peut donc que contribuer à une meilleure maîtrise de la comptabilité par les comptables et gestionnaires des OI(Les organisations intermédiaires).

Sommaire:

INTRODUCTION
CHAPITRE I : GÉNÉRALITÉS SUR LA COMPTABILITÉ
I. DÉFINITION ET OBJECTIFS DE LA COMPTABILITÉ
1.1. DÉFINITION
1.2. OBJECTIFS
II. LES PRODUITS
2.1. LE COMPTE D’EXPLOITATION
2.2. LE BILAN
2.3. LES RAPPORTS SPÉCIFIQUES
2.3.1. Forme des rapports spécifiques.
2.4 Destinataires des rapports financiers.

CHAPITRE II:LA COMPTABILITÉ DES ORGANISATIONS INTERMÉDIAIRES.
I. LES OUTILS
1.1. LE JOURNAL CENTRALISATEUR
1.1.1. Définition et utilité
1.1.2. Présentation schématique d’un journal centralisateur
1.2. LES JOURNAUX AUXILIAIRES
1.2.1. Définition et utilité
1.2.2. Présentation schématique d’un journal auxiliaire.
II. LA DÉMARCHE COMPTABLE
III. ENREGISTREMENT DES OPÉRATIONS
3.1. ENREGISTREMENT DANS LE JOURNAL CENTRALISATEUR
3.2. ENREGISTREMENT DANS LES JOURNAUX AUXILIAIRES.
3.4. LE PLAN COMPTABLE.
IV- LES CONTRÔLES ET CORRECTION D’ERREURS.
4.1. LES CONTRÔLES INTERNES.
4.2. CORRECTIONS D’ERREURS.
V-LA RÉDACTION DES RAPPORTS.
5.1. LES RAPPORTS AUX BAILLEURS.
5.2. LES RAPPORTS AUX MEMBRES.
5.3. LES RAPPORTS A L’ETAT.

CHAPITRE III : LE SYSTÈME COMPLET.
I-LA GESTION DES STOCKS.

II-LES ACHATS ET VENTES A CRÉDIT.
III-LES RETENUES SUR SALAIRES : IUTS ET CNSS.
IV-LES AMORTISSEMENTS.
V-CAS SPÉCIFIQUES.
LEXIQUE.

Télécharger:Comptabilité des organisations intermediaires

Abonnez-vous à nos Newsletters!

Rejoignez plus de 10,000 abonnés pour recevoir des cours gratuitement!

Exprimez vous !

*