Epreuve d’introduction à la comptabilité-1-

On vous remet les informations ci-dessus :  Exercice 1 :Dans une entreprise de fabrication de meubles en bois, la situation des effets de commerce au 30-06-1997 est la suivante :


– lettre de change N° M47 de 27.729 DH, au 21-08-97, tirée sur le client KARIM
– lettre de change N° M50 de 40.162 DH, au 01-09-97, tirée sur le client KARIM
– lettre de change N° M54 de 42.120 DH, au 02-09-97, tirée sur le client RACHID
– lettre de change N° R32 de 28.797 DH, au 30-09-97, endossée par RACHID
Effets remis à l’encaissement :
– lettre de change N° M36 de 48.195 DH, au 31-07-97, tirée sur le client JALAL
– lettre de change N° M39 de 37.368 DH, au 06-07-97, tirée sur le client SAID
Effets remis à l’escompte
– billets à ordre N° BA de 18.980 DH, au 13-08-97, souscrit par le client AHMED
– lettre de change N° M40 de 36.980 DH, au 04-08-97, tirée sur le client RACHID
– lettre de change N° M75 de 27.000 DH, au 31-08-97, tirée sur le client OMAR
Cette lettre de change a été remise l’escompte le 28-06-97
Effets en circulation :
– lettre de change N° B70 de 26.775 DH, tirée par le fournisseur BRAHIM payable au 20-07-1997 et domiciliée au crédit du Maroc
– lettre de change N° LK 84 de 24.600 DH, tirée par le fournisseur KAMAL payable au 20-08-1997 et domiciliée au crédit du Maroc
– lettre de change N° LK 92 de 25.500 DH, tirée par le fournisseur KAMAL payable au 25-09-1997 et domiciliée à la B.M.C.E
Au courant du 3ème trimestre, l’entreprise a effectué les opérations suivantes :
– 02-07, elle reçoit de son fournisseur KAMAL la facture N° 210 relative à un achat de bois dur : montant hors taxe 60.000 DH, remise 10% et 5%
– 04-07, elle reçoit de la banque le bordereau d’escompte N° ES 14 d’un montant net de 26.465 DH relatif à l’effet N° M75
– 08-07, elle reçoit de la banque l’avis d’encaissement de l’effet N° 36 d’un montant net de
48.184,30 DH
– 10-07,elle adresse au client KARIM la facture N° FM 98 relative à une vente de 140 tables à 300 DH hors taxe l’une et 140 chaises à 150 DH hors taxe l’une .
– 12-07, elle reçoit de la banque l’avis d’encaissement de l’effet N° M39 d’un montant net de
37.357,30 DH
– 14-07,elle remet à la banque pour escompte, l’effet N° M54
– 16-07, le client KARIM retourne 20 tables et 15 chaises livrées le 10/07 sur les articles conservés, l’entreprise lui accorde un rabais de 10%.
– 18-07, en règlement de la facture N° K 210, elle endosse à l’ordre de son fournisseur KAMAL l’effet N° M47, accepte la lettre de change N° LK 132, de 19.131 DH, payable au 09-09, domiciliée à la BCM et règle le reliquat, par chèque bancaire, sous déduction d’un escompte de règlement de 2%.
– 20-07, l’effet N° B70 est payé par le crédit du Maroc.
– 21-07, elle reçoit de la banque le bordereau d’escompte n° ES141 d’un montant net de 41.478 DH, relatif à la remise à l’escompte du 14-07
– 24-07, elle reçoit de son fournisseur BRAHIM la facture N° FB relative à l’achat de contreplaqué et comportant les éléments suivants : Montant brut hors taxe :40.000 DH, remise : 10% ports HT : 1.200 DH , le transport est assuré par les propres moyens du fournisseur BRAHIM.
– 27-07, elle accepte la lettre de change N° B98 au 13-10 tirée par BRAHIM, domicilié à la BCM, en règlement de la fActure N° FB 78 DU 24-07.
– 29-07, le client KARIM règle le reliquat de la facture N° FM 98 par endossement de la lettre de change N° LB 85 de 21.300 DH . au 26-09 tirée sur JALAL, par acceptation de la lettre de change N° M80 de 22.230 DH au 02-10 et le reste par chèque bancaire sous déduction d’un escompte de règlement de 2%.
– 05-08, elle adresse au client RACHID la facture N°FM99 relative à une vente de 310 chaises à 140 DH, hors taxe l’une et comportant, en sus, les frais de port de 850 DH HT, le transport, assuré par un tiers, est réglé en espèces par l’entreprise.
– 09-08, elle remet à la banque , pour escompte , l’effet N°LB85
– 12-08, elle accorde au client RACHID un rabais de 10% sur la facture N°FM99
– 15-08, elle reçoit de la banque le bordereau d’escompte N°ECD78 d’un montant net de 20.979 DH concernant la remise à l’escompte du 09-08.
– 17-08, elle sollicite de son fournisseur KAMAL un report d’échéance de l’effet N°LK 84 , ce dernier accepte , annule l’effet en question et tire sur elle la lettre de change N°LK143 au 09-10, en tenant compte des intérêt de retard au taux de 12%.
– 20-08, elle remet à la banque , pour l’encaissement à l’effet N°M50
– 24-08 , le client OMAR sollicite , un report d’échéance de l’effet M75. l’ayant déjà escompté, l’entreprise lui avance, le jour même , par chèque bancaire le montant de l’effet et tire sur lui la lettre de change N° M81 au 18-10 en tenant compte des intérêts de retard au taux de 12%.
– 07-09, elle reçoit de la banque l’avis d’encaissement de l’effet N°M50 d’un montant net de
40.151,30 DH.
– 09-09, l’effet N°LK132 est payé par la BCM
– 13-09, le client RACHID règle la facture N°FM99 de la manière suivante :
* 26.841 DH, par acceptation de la lettre de change M82 au 12-10
* le reliquat par chèque bancaire sous déduction d’un escompte de 1%
– 20-09 , elle sollicite de son fournisseur de l’effet, KAMAL un report d’échéance de l’effet N°LK92 n’étant plus en possession de l’effet , KAMAL lui avance, le même jour, par virement bancaire le montant de l’effet et tire sur elle la lettre N°LK108 au 09-11 en tenant compte des intérêts de retard au taux de 12%.
– 24-09, elle remet à la banque pour encaissement, l’effets N° R 32et M80
– 25-09 , l’effet N° LK 92 est réglé par BMCE .

Travail à faire :
Enregistrer au journal les écritures nécessaires .

NB
: taux de la TVA : bois, contreplaqué, chaises et tables : 20% port : 14% , opérations de banque : 7% , taux d’escompte bancaire : 10%

Exercice 2:
Vous venez d’être recruté par l’entreprise « IKAM » afin de tester vos connaissances et d’aptitudes en comptabilité, le chef comptable , vous confie le dossier des titres détenus par l’entreprise et un extrait de la balance, avant inventaire au 31-12-97
– titres de participation 341.000
– provisions pour dépréciation des tires de participation 14.000
– titres et valeurs de placement 33.850

se198

au courant de l’exercice, l’entreprise a cédé 50 titres « I » à 480 DH le titre et 10 titres « X » à 415 DH le titre ; le comptable s’est contenté de créditer les comptes titres de participations et titres et valeurs de placement par le débit du compte banque SD du prix de cession.

Travail à faire :
 Passer au journal les écritures de régularisation des cessions.

Correction:

Exercice 1:
Journal Général avec leur détaille:

sol1j98sol2j98sol3j98

sol4j98

Exercice 2:
Provision des titre de participation au 31/12/96 = Prov I + prov M = 14000 ( voir balance).
Provi M = 100 ( 580-560) = 2000 d’ou prov I = 12.000
Au 31/12/96, les 50 titres « I » ne sont pas cédés, donc prov I = ( 350+ 50 )x(500 – v) =12.000
On déduit que la valeur au 31/12/96 des actions « I » = v = 470
On traite les actions « X » de la même manière on trouve au 31/12/96 des actions « X » = 390
1/ régularisation des cessions

sol5j98

Voir aussi

Exercice corrigé détaillé sur l’amortissement dérogatoire

Màj le 12 décembre 2018 Dans cet exercice corrigé on va indiquer l’intérêt de l’amortissement …

Un commentaire

  1. merci pour ce magnifique travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *