La régularisation des charges et produits

La régularisation des charges et des produits se fait en application du Principe de spécialisation des exercices : Selon ce principe, ne sont rattachés à un exercice comptable que les charges et les produits le concernant. C’est-à dire qu’un exercice comptable ne doit ni supporter les charges, ni profiter des produits d’un autre exercice.

Lire la suite …

Introduction aux travaux de fin d’exercice

A la fin de chaque exercice comptable, l’entreprise doit réaliser un certains nombre de travaux comptables appelés : les travaux d’inventaire ou travaux de fin d’exercice. L’inventaire est l’instrument qui permet de faire coïncider la réalité avec les comptes comptables.Il est une obligation légale. L’inventaire extra comptable ou physique permet de recenser et d’évaluer à la fin d’exercice, les éléments constituant le patrimoine de l’entreprise, des immobilisations, des stocks, des créances et de la trésorerie. Si nécessaire des écritures de régularisation sont comptabilisées afin que les comptes représentent la situation réelle de l’entreprise « Image fidèle ».

Lire la suite …

Correction examen algèbre pour economie & gestion S4

Je mets à votre disposition la correction officielle de l’examen d’algèbre pour la section économie et gestion semestre 4, année Universitaire 2013/2014, session Normale, Juin 2014. L’examen se présente sous forme d’un questionnaire de 20 questions à choix multiple .Il est réalisé par Nouh IZEM, professeur dans la faculté des sciences juridiques économiques et sociales .

Lire la suite …

LES COUTS DE PRODUCTION EN COMPTABILITE ANALYTIQUE

Le coût de production est un coût obtenu après des opérations de transformation pour un produit, d’exécution pour un service. Suivant les modalités du processus de fabrication, on peut avoir à calculer plusieurs coûts de production.… Lire la suite …

LA TENUE DES COMPTES DE STOCKS

Les marchandises ou matières achetées au cours d’une période ne sont pas forcément toutes immédiatement vendues ou utilisées. Par ailleurs, lorsque la vente est précédée d’une transformation, les produits obtenus ne vont pas forcément tous à la vente, du moins pendant la période où ils ont été transformés. Que l’activité soit industrielle ou commerciale, l’opération de stockage est souvent nécessaire, même dans les entreprises qui travaillent sur commande ou en juste à temps. Dans ces conditions, il importe de suivre, en quantités et en valeur, les entrées et les sorties des différents éléments qui constituent les stocks de l’entreprise, tout au long de son processus d’exploitation, et d’évaluer les existants en fin de période.

Lire la suite …

Exercice avec correction de comptabilité analytique

L’entreprise « Magma » pratique une comptabilité analytique d’exploitation et calcul ses coûts par mois, Elle fabrique un produit unique et travaille sur commande.Pour le mois d’Avril 2003, on dispose des renseignements suivants :… Lire la suite …

Le traitement des charges indirectes en comptabilité analytique

Le traitement des charges indirectes s’effectue en tenant compte des centres d’analyse de l’entreprise. Ces centres d’analyse impliquent l’adoption d’une méthode de répartition primaire et secondaire des charges indirectes.

Lire la suite …

Les charges directes et les charges indirectes en comptabilité analytique

On peut dire que la Comptabilité Analytique est un outil indispensable au contrôle de gestion des entreprises qui se veulent organisées et modernes. Quelles que soient les méthodes de calcul et leurs évolutions, les principes de base et la terminologie restent les mêmes, et le présent cours est construit en conséquence. Une première partie concerne l’étude des coûts constatés, dont la synthèse conduit au coût de revient, et présente les principes d’analyse des coûts. La variabilité des coûts en fonction du volume de production est ainsi mise en évidence. Cela conduit à l’étude du seuil de rentabilité, aux calculs de coûts variables et des marges correspondantes, à l’imputation rationnelle des charges de structure et au coût marginal.
Lire la suite …

Le calcul des charges incorporables en comptabilité analytique

Les charges que la comptabilité analytique incorpore dans les coûts et les coûts de revient constituent les charges incorporables. Ces charges sont supportées par l’entreprise et pour la plupart constatées par la comptabilité générale. Leur détermination conduit cependant à examiner deux particularités.  La première est due à la différence de temps qui peut exister entre le moment où se fait le calcul des coûts et celui où une charges est constatée par  la comptabilité générale.… Lire la suite …