Les charges directes et les charges indirectes en comptabilité analytique

On peut dire que la Comptabilité Analytique est un outil indispensable au contrôle de gestion des entreprises qui se veulent organisées et modernes. Quelles que soient les méthodes de calcul et leurs évolutions, les principes de base et la terminologie restent les mêmes, et le présent cours est construit en conséquence. Une première partie concerne l’étude des coûts constatés, dont la synthèse conduit au coût de revient, et présente les principes d’analyse des coûts. La variabilité des coûts en fonction du volume de production est ainsi mise en évidence. Cela conduit à l’étude du seuil de rentabilité, aux calculs de coûts variables et des marges correspondantes, à l’imputation rationnelle des charges de structure et au coût marginal.
Lire la suite …

Le calcul des charges incorporables en comptabilité analytique

Les charges que la comptabilité analytique incorpore dans les coûts et les coûts de revient constituent les charges incorporables. Ces charges sont supportées par l’entreprise et pour la plupart constatées par la comptabilité générale. Leur détermination conduit cependant à examiner deux particularités.  La première est due à la différence de temps qui peut exister entre le moment où se fait le calcul des coûts et celui où une charges est constatée par  la comptabilité générale.… Lire la suite …

Les objectifs et les moyens de la comptabilité analytique

La Comptabilité Analytique s’est imposée comme discipline du fait que les problèmes des coûts sont devenus prépondérants dans la prise de décision  des entreprises. La production de masse, qui suppose un bénéfice unitaire  réduit pour conquérir le marchés, la concentration industrielle, qui exige –  pour bénéficier des économies d’échelle- un contrôle rigoureux des charges de structure et des rendements, sont à l’origine d’une analyse de plus en plus serrée des charges de l’entreprise.… Lire la suite …

Régimes d’imposition pour les entreprises individuelles

Les entrepreneurs individuels sont soumis à l’impôt sur leur revenu selon des régimes différents, selon que leur entreprise est imposée au titre des BIC ou des BNC, mais également sur la TVA et la CET. Les petites entreprises bénéficient d’un allègement des obligations fiscales. Ces dispositions s’appliquent aussi bien en matière de TVA que pour les BIC.

Lire la suite …

Examen corrigé de comptabilité analytique

L’entreprise CMD au capital de 120 000 DH fabrique, à partir d’une matière première unique, un produit A dans l’atelier 1 et un produit B dans l’atelier 2. Les données relatives au mois de septembre 2012 sont les suivantes .

Lire la suite …

Différence entre la comptabilité analytique et générale

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont les deux types de comptabilité les plus utilisées par les entreprises; la première est un outil d’information et joue un rôle juridique, et la seconde se présente comme un outil d’analyse qui permet aux gestionnaires de prendre les bonnes décisions.

Lire la suite …

Objet de la comptabilité analytique d’exploitation

La comptabilité analytique est un outil d’aide à la prise de décision destiné aux dirigeants. Elle représente un  système d’information qui traite les données fournies par la comptabilité générale afin de faciliter la gestion  de l’entreprise.  La comptabilité analytique est donc nécessaire (mais non obligatoire) à la prise de décision managériale. Elle  s’adapte et répond aux besoins des dirigeants et s’élabore de manière différente en fonction de chaque organisation.
Lire la suite …

Exercice corrigé de comptabilité approfondie 4

Vous trouverez la première partie de cet exercice ici .La SPPR n’est pas cotée sur un marché réglementé et aucune des sociétés dont elle possède des titres n’est cotée. La SPPR a choisi de réaliser ses comptes consolidés selon la réglementation françaises de consolidation figurant au règlement CRC 99-02.

Lire la suite …

Exercice corrigé de comptabilité approfondie 3

Vous trouverez le première partie de cet exercice ici et la deuxième partie ici . A l’occasion de la réalisation des comptes annuels, les dirigeants s’interrogent sur la constatation des engagements « hors-bilan » et la réalisation de l’annexe.

Lire la suite …