La dépréciation des immobilisations non amortissables

Les immobilisations non amortissables peuvent connaître une dépréciation (perte de valeur) : fonds de commerce, terrains ou titres par exemple. Le principe de prudence impose de ne pas transférer sur des périodes à venir des incertitudes présentes susceptibles de grever le patrimoine et le résultat de l’entreprise. À la clôture de l’exercice, cette dépréciation sera constatée en comptabilité.

Lire la suite …

Amortissement et dépréciation des immobilisations

Les règles d’un amortissement et d’une dépréciation des actifs ont été sensiblement modifiées par une réglementation récente applicable de manière obligatoire pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2005.

Lire la suite …

Comment lire un bilan comptable et l’interpréter

S’il a longtemps été d’usage de dire que l’actif du bilan comptable d’une entreprise correspond à ce qu’elle possède, nous préférons considérer que le bilan comptable correspond à un ensemble de besoins chiffrés et que, sauf pour des sociétés purement financières, la question est beaucoup plus « comment financer les besoins » que « comment employer les ressources disponibles ».… Lire la suite …

Les immobilisations produites par l’entreprise

Une entreprise qui dispose des moyens et des compétences nécessaires peut produire elle-même des immobilisations qu’elle utilisera dans le cadre de son exploitation. Le Plan comptable général définit les règles d’évaluation et de comptabilisation des immobilisations produites par l’entreprise pour elle-même. D’un point de vue fiscal, ce sont des livraisons à soi-même soumises en principe à la TVA.… Lire la suite …

L’acquisition des immobilisations en comptabilité

Les immobilisations sont des biens (ou des droits) destinés à demeurer durablement dans le patrimoine de l’entreprise. On distingue les immobilisations incorporelles (fonds de commerce, brevets), les immobilisations corporelles (constructions, matériels) et les immobilisations financières (titres). … Lire la suite …

Le tableau de financement du Plan comptable général

Le Plan comptable général prévoit qu’un tableau de financement soit inclus dans l’annexe aux comptes annuels. Ce tableau propose une analyse dynamique de la situation financière de l’entreprise. En effet, il présente les flux qui ont affecté les postes du bilan pendant une période déterminée, soit les ressources que l’entreprise a obtenues durant l’exercice et les emplois auxquels ces ressources ont été affectées.… Lire la suite …

La capacité d’autofinancement (CAF)

Le financement de l’entreprise peut être d’origine externe (emprunts, apports en capital, etc.) ou interne. L’entreprise peut dégager des ressources de financement grâce à son activité propre. Cette possibilité est mesurée par la capacité d’autofinancement. La capacité d’autofinancement se calcule à partir du compte de résultat et est égale, pour un exercice comptable, à la différence entre :… Lire la suite …

Les soldes intermédiaires de gestion-(SIG)

Le compte de résultat présente une synthèse de l’activité en classant les produits et les charges de l’entreprise dans trois catégories distinctes : les opérations d’exploitation, les opérations financières et les opérations exceptionnelles. Cette présentation est intéressante mais se révèle insuffisante pour analyser la formation du résultat de l’exercice. Le Plan comptable général propose, comme élément de l’annexe aux comptes annuels, un document intitulé « Tableau des soldes intermédiaires de gestion ». Ce tableau inclut plusieurs indicateurs qui permettent d’apprécier les résultats et la performance de l’entreprise.… Lire la suite …

Télécharger le cours de Statistique appliquée

Ce polycopie s’adresse aux étudiants ayant suivi un cours d’intégration et un premier cours de probabilités. La Partie 1 contient un bref rappel de quelques notions de base de probabilités, souvent sans démonstration. La Partie 1 présente aussi les résultats probabilistes utilisés dans la Statistique qui généralement ne sont pas exposés dans les cours de probabilités (théorèmes de continuité, régression et corrélation, lois dérivées de la normale multivariée, etc).… Lire la suite …