L’escompte : principes, avantages et inconvénients

L’escompte est une technique de financement qui consiste à confier ses créances clients à son banquier en échange de son règlement. C’est un mode de financement à court terme qui nécessite de signer au préalable un contrat avec l’établissement financier qui précise les conditions du financement par l’escompte.

Financer votre entreprise vous explique le fonctionnement de ce mode de financement en plusieurs parties :

  • Principe et fonctionnement de l’escompte
  • Avantage et inconvénients de l’escompte
  • Modifier ou résilier sa ligne d’escompte
  • Le coût du financement par l’escompte

L’escompte : principes et fonctionnement

L’escompte permet de financer les créances clients en attente de règlement. Pour réaliser une opération d’escompte l’entreprise doit répondre à plusieurs conditions :

  • Avoir négocié un contrat avec sa banque lui donnant accès à une ligne d’escompte. Ce contrat définit les conditions de l’escompte (frais, commissions, taux d’intérêt, procédures, limites, …),
  • Avoir émis et fait signer à son client pour acceptation une lettre de change payable à une échéance convenue.

Un fois ces conditions réunies, l’entreprise peut présenter la lettre de change à son banquier pour obtenir un escompte.

La banque va alors avancer le montant de la facture à l’entreprise moyennant des frais définis dans le contrat. Elle se fera rembourser lors du règlement du client.

L’entreprise qui cède la créance pour escompte est appelée « le tireur » et le client débiteur est quant à lui appelé « le tiré ».

L’escompte est donc une forme de crédit à court terme réservé aux professionnels qui ne peuvent y recourir qu’à la condition d’avoir réalisé un acte commercial en accordant un délai de paiement à ses clients.

L’escompte : avantages et inconvénients

Voici les principaux avantages et inconvénients de l’escompte.

Les avantages de l’escompte

L’escompte présente de nombreux avantages :

  • L’escompte permet d’améliorer la trésorerie de l’entreprise de manière maîtrisée et plus économique que les modes de financement traditionnels (découvert autorisé, facilité de caisse, dailly, …).
  • C’est un mode de financement modulable car le dirigeant peut utiliser tout ou partie de sa ligne d’escompte en fonction de ses besoins
  • L’escompte permet de ne pas comptabiliser les créances clients dans le bilan de l’entreprise tout en améliorant la trésorerie. En effet les créances ayant été cédées à la banque, elles se sont transformées en trésorerie.

Les inconvénients de l’escompte

L’escompte est une cession de créances. En cas de non paiement du client, la banque reprend la trésorerie avancée et laisse l’entreprise se charger du recouvrement.

Modifier ou résilier sa ligne de compte

La banque peut modifier ou résilier la ligne d’escompte qu’elle accorde à tout moment. Cependant, elle est contrainte de le justifier et respecter un préavis de 60 jours avant de modifier quoi que ce soit.

Les coûts du financement par l’escompte

Se financer par l’escompte implique un certain nombre de frais qu’il convient de négocier avec la banque et noter dans le contrat :

  • Des intérêts calculés sur le montant de l’effet de commerce remis pour escompte et sur la durée de l’escompte (date d’échéance de l’effet escompté – date de début de l’escompte),
  • Des commissions basées sur le bordereau de remise d’escompte et sur le nombre d’effets remis pour escompte.

Abonnez-vous à nos Newsletters!

Rejoignez plus de 10,000 abonnés pour recevoir des cours gratuitement!

Exprimez vous !

*